Veggie Gourmande

La cuisine végétale qui a du goût!


13 Commentaires

Pannacotta au sésame noir (vegan, sans gluten) / Pannacotta with black sesame (vegan, gluten free)


Pannacotta

For English please scroll down

Le sésame noir, c’est une découverte que j’ai faite lors d’un séjour au Japon et dont je ne me suis jamais réellement remise, pour vous dire! J’ai dégusté une glace au sésame noir dans un restaurant à Tokyo. Le goût du sésame noir rappelle un peu celui du caramel, un peu toasté et la couleur est d’un chic absolu (enfin, c’est un avis personnel). La recette la plus simple à faire avec du sésame noir est une pannacotta, mais allégée, sans crème, sans laitages que l’on remplace par du lait de soja et sans sucre raffiné que l’on remplace par du sirop d’agave ou de riz. Le résultat est un dessert très digeste, raffiné et délicat que l’on peut servir à la fin d’un dîner. Vous pouvez également le servir avec une sauce caramel que vous aurez confectionnée en faisant fondre 2 CS de sucre brun avec 2 CS de miel.

Pour 4 petites verrines, très facile, 10 mn

300 ml de lait de soja
100 ml de crème liquide d’avoine ou de riz
2 g d’agar-agar
60 g de sirop d’agave (ou miel ou sirop de riz ou sucre)
30 g de pâte de sésame noir

1. Mélanger le lait et l’agar-agar dans une casserole.
2. Porter à ébullition et laisser frémir 30 secondes.
3. Pendant ce temps, mélanger la pâte de sésame noir et le sirop d’agave.
4. Ajouter le lait tout en délayant bien progressivement.
5. Verser dans les verrines et laisser refroidir.
6. Placer au réfrigérateur au moins 2 h.
7. Servir avec des framboises fraîches.

Black sesame, that’s a discovery I made during a stay in Japan and have never really recovered from, so to speak! I had a black-sesame ice cream at a Tokyo restaurant. The taste of black sesame reminds you a bit of caramel, slightly toasted, and the color is totally chic (well, that’s a personal opinion). The simplest recipe to make with black sesame is a pannacotta, but a light version, without cream and without milk – which is replaced by soya milk, and without sugar – which is replaced by agave or rice syrup. The result is a refined, delicate and very digestible dessert that can be served at the end of a dinner. You could also serve it with a caramel sauce that you could make by melting 2 tablespoons of brown sugar with 2 tablespoons of honey.

For 4 small glasses, very easy, 10 mn

300 ml soya milk
100 ml liquid oat or rice cream
2 g agar-agar
60 g agave syrup (or honey or rice syrup or sugar)
30 g black sesame paste

1. Mix the milk and the agar-agar in a saucepan.
2. Bring to the boil and simmer for 30 seconds.
3. Meanwhile, mix the black-sesame paste and the agave syrup together.
4. Add the milk, mixing it in very gradually.
5. Pour into the glasses and leave to cool.
6. Put into the fridge and leave for at least 2 h.
7. Serve with fresh raspberries.


4 Commentaires

Vegan Irish Soda Bread (Vegan)


© Veggie Gourmande 2013

© Veggie Gourmande 2013

For English please scroll down

Le véritable Irish Soda Bread est fait avec du lait ribot (lait fermenté, ou buttermilk). Pour transformer l’original en vegan, j’ai utilisé du lait de soja que j’ai fait cailler avec du vinaigre de cidre pour approcher la texture (un peu épaisse) et le goût (un peu acide) du vrai buttermilk.
Ce pain est très facile et rapide à faire car il ne nécessite ni pétrissage ni temps de repos puisqu’il ne contient pas de levure de boulanger mais du bicarbonate de soude (baking soda) qui fait office d’agent levant.
Enfin, la texture du pain est à mi-chemin entre un gâteau et un pain avec une mie assez dense. C’est un délice légèrement grillé avec du beurre demi-sel! Mais comme ce blog se concentre sur des versions sans laitages, avec de la purée d’amande ou de noisette c’est également fabuleux.

Pour un pain, très facile, préparation 10 mn, cuisson 40 mn

250 g de lait de soja
5 g de vinaigre de cidre
400 g de farine complète d’épeautre
50 g de flocons d’avoine
6 g de sel
5 g de bicarbonate de soude
1 CS de mélasse
3 CS de raisins secs (optionnel)

1. Préchauffer le four à 230°C
2. Dans un bol, mélanger le lait de soja et le vinaigre et laisser cailler 5 mn pour faire un lait « buttermilk » vegan.
3. Ajouter la mélasse.
4. Dans un autre bol mélanger la farine et les flocons d’avoine et les raisins secs si vous en mettez.
5. Faire un puits dans la farine, y verser le lait caillé et mélanger rapidement jusqu’à former une boule.
6. Transposer la pâte sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et l’étaler très légèrement.
7. Former une croix au couteau sur le dessus du pain.
8. Cuire 10 mn à 230°C puis 30 mn à 200°C jusqu’à ce que le pain soit légèrement doré.
9. Assurez-vous que le pain est assez cuit : sortez-le du four et tapotez légèrement sur le dessous, il doit sonner creux. Sinon remettez-le à cuire par tranche de 5 mn.

© Veggie Gourmande 2013

© Veggie Gourmande 2013

Genuine Irish Soda Bread is made using buttermilk (or fermented milk). To transform the original recipe into a vegan version, I used soya milk that I had separated using cider vinegar to get close to the (rather thick) texture and (slightly acid) taste of true buttermilk.
This bread is very quick and easy to make because it requires neither kneading nor resting time as it contains no yeast, only bicarbonate of soda (baking powder) as raising agent.
Lastly, the texture of the bread is halfway between cake and bread with its fairly dense crumb. It is delicious lightly toasted with salted butter! But this blog concentrates on dairy-free versions … and it is just as fabulous with almond or hazelnut purée.

For one loaf, very easy, preparation 10 mn, baking time 40 mn

250 g soya milk
5 g cider vinegar
400 g wholemeal spelt flour
50 g oat flakes
6 g salt
5 g bicarbonate of soda
1 tablespoon molasses
3 tablespoons raisins (optional)

1. Preheat oven to 230°C.
2. Mix the soya milk with the vinegar in a bowl and leave for 5 mn to separate, making vegan « buttermilk ».
3. Add the molasses.
4. In another bowl, mix the flour and the oat flakes, as well as the raisins if you are using them.
5. Make a well in the flour, pour in the separated milk and mix rapidly until you have a ball of dough.
6. Put the dough onto an oven tray covered with greaseproof paper and stretch out slightly.
7. Cut a cross on top of the loaf with a knife.
8. Bake for 10 mn at 230°C then for 30 mn at 200°C until the loaf is slightly golden.
9. Make sure the loaf is cooked: take it out of the oven and tap the underside lightly; it should sound hollow. If not, put it back in the oven for 5 mn at a time.


1 commentaire

Barre abricot à l’orange (vegan) / Apricot and orange bar (vegan)


© Veggie Gourmande 2013

© Veggie Gourmande 2013

For English please scroll down

Je suis toujours à la recherche de la barre de céréale idéale. Pas trop cassante, pas trop sucrée, qui se tienne et que je puisse emporter dans mon sac à main et sortir fièrement en cas de petite faim dans la journée.
Cette recette est l’un de mes essais et je me suis inspirée d’une recette du livre de Cojean. J’ai utilisé de l’huile d’olive au lieu du beurre pour la rendre sans laitages. Il est important de laisser reposer la barre 12 heures avant de la découper.

Pour 4 personnes, facile, 15 mn, cuisson 30 mn

100 g d’huile d’olive (ou 50 g d’huile de coco et 50 g d’huile d’olive)
80 g d’abricots secs émincés
190 g de flocons d’avoine
40 g de graines de courges
40 g de graines de tournesol
9 cl de sirop de riz
1 pincée de sel
2 CS de jus d’orange

1. Préchauffer le four à 170°C.
2. Préparer une plaque recouverte de papier sulfurisé.
3. Mélanger tous les ingrédients dans un saladier et l’étaler sur une plaque en respectant 1 cm d’épaisseur.
4. Cuire 30 mn à 170°C.
5. Laisser refroidir 12 h avant de découper en tranches de 2 cm.

© Veggie Gourmande 2013

© Veggie Gourmande 2013

I am still searching for the ideal cereal bar. Not too brittle, not too sweet, and not too crumbly so that I can carry one in my bag and bring it out proudly if I feel in need of a snack during the day.
This recipe is one of my try-outs and I was inspired by a recipe from Cojean’s book. I used olive oil instead of butter to make it dairy free. It is important to leave the bar to set for 12 hours before cutting.

Serves 4, easy, 15 mn, cooking time 30 mn

100 g olive oil (or 50 g coconut oil and 50 g olive oil)
80 g dried apricots, finely sliced
190 g oat flakes
40 g squash seeds
40 g sunflower seeds
9 cl rice syrup
1 pinch salt
2 tablespoons orange juice

1. Preheat the oven to 170°C.
2. Prepare an oven sheet covered with greaseproof paper.
3. Mix all the ingredients in a bowl and spread, precisely 1 cm thick, on the oven sheet.
4. Bake for 30 mn at 170°C.
5. Leave to cool for 12 h before cutting into 2 cm slices.


3 Commentaires

Salade de quinoa sucré/salé (vegan, gluten free) / Sweet and sour quinoa salad (vegan, gluten free)


© Veggie Gourmande 2013

© Veggie Gourmande 2013

For English please scroll down

Encore une salade de quinoa me direz-vous! Oui, mais c’est tellement bon, tellement simple à faire que je ne résiste pas à la partager avec vous. J’ai simplifié les pesées car rien n’a besoin d’une extrême précision, tout peut se faire avec une tasse. Une tasse à thé ou un bol chinois fera tout à fait l’affaire. Les canneberges et les radis apportent une jolie couleur rouge foncé et le vert est amené par la ciboulette et l’avocat. C’est un plat complet, mais il peut aussi être servi en entrée.

Pour 4 personnes, très facile, 20 mn.

1 tasse de quinoa cru
3/4 de tasse de canneberges séchées
1/2 tasse de noix de pécans
1 avocat
1 bouquet de ciboulette
6 à 8 radis émincés
Pour la vinaigrette
le jus de deux citrons
2 CS d’huile d’olive
sel et poivre

1. Rincer le quinoa à l’eau froide dans une passoire. Le mettre dans une casserole avec le même volume d’eau et porter à ébullition. Baisser le feu, couvrir et cuire 15 mn à feu doux. Réserver dans un saladier.
2. Hacher les noix de pécans, les canneberges séchées et la ciboulette et réserver.
3. Emincer les radis et couper l’avocat en petits dés. Pour éviter que l’avocat noircisse, enrober les morceaux de jus de citron.
4. Mélanger tous les ingrédients et ajouter le jus de citron et l’huile d’olive. Saler et poivrer à votre convenance.

Yet another quinoa salad, you will say! Yes, but it is so good and so easy to make that I cannot resist sharing it with you. I have simplified to eliminate weighing because there is nothing here that requires extreme precision – everything can be measured with a cup. A teacup or a Chinese bowl will do. The cranberries and the radishes bring a pretty dark-red color and the green comes from the chives and the avocado. It is a main dish, but can also be served as a starter.

Serves 4, very easy, 20 mn.

1 cup uncooked quinoa
3/4 cup dried cranberries
1/2 cup pecan nuts
1 avocado
1 bunch chives
6 to 8 radishes, sliced
For the dressing
the juice of two lemons
2 tablespoons olive oil
salt and pepper

1. Rinse the quinoa under cold water in a drainer. Put it in a saucepan with an equal volume of water and bring to the boil. Lower the heat, cover and cook for 15 mn on a low heat. Reserve in a bowl.
2. Chop the pecan nuts, the dried cranberries and the chives, and reserve.
3. Slice the radishes and dice the avocado. To prevent the avocado from discoloring, cover the diced avocado with lemon juice.
4. Mix all the ingredients together and add the lemon juice and the olive oil. Salt and pepper to taste.


3 Commentaires

Cookies moelleux à la châtaigne (vegan/sans gluten) / Moist cookies with chestnut (vegan/gluten free)


© Veggie Gourmande 2013

For English please scroll down

Encore une super recette du livre « Bio, bon, gourmand », de Valérie Cupillard. Ces cookies sont bien plus sains que d’autres et tellement délicieux. Le truc pour arriver à un moelleux incomparable dans les cookies, c’est l’ajout de la banane en purée. Cela permet de diminuer la matière grasse totale du biscuit sans perdre le goût et le moelleux. Ils sont vegan et sans gluten.

Pour 8 gros cookies

50 g de sucre complet
60 g de purée de noisettes (ou d’amandes complètes)
50 g de farine de châtaigne
30 g de cerneaux de noix de pécan ou noix de Grenoble
50 g de chocolat noir dessert
1 banane (100 g)
1/2 cc de levure chimique (sans phosphate et sans gluten)

1. Préchauffer le four à 180°C. Préparer une plaque qui va au four en la recouvrant de papier cuisson (sulfurisé).
2. Hacher grossièrement les cerneaux de noix et le chocolat au couteau ou en les plaçant dans un sachet en plastique et en les écrasant au rouleau à pâtisserie.
3. Dans un saladier, écraser la banane mûre en purée, y ajouter le sucre et la purée de noisettes.
4. Incorporer la farine et la levure rapidement, puis les cerneaux de noix et le chocolat.
5. Utiliser une cuillère à glace ou une cuillère à soupe pour déposer 12 cuillérées de pâte comme des petits rochers, ne pas aplatir la pâte, elle le fera d’elle-même à la cuisson.
6. Cuire 15 à 20 minutes, selon votre four, à 180°C.
7. Laisser refroidir sur une grille.

© Veggie Gourmande 2013

© Veggie Gourmande 2013

Another great recipe from « Bio, bon, gourmand » by Valérie Cupillard. These cookies are much healthier than most and are simply delicious. The trick for getting such incomparable moistness in these cookies is the addition of banana purée. This makes it possible to reduce the total fat content of the biscuit with no loss of flavor or moistness. They are vegan and gluten free.

For 8 large cookies

50 g whole sugar
60 g hazelnut (or whole almond) purée
50 g chestnut flour
30 g pecan nuts or walnuts
50 g black chocolate
1 banana (100 g)
½-teaspoon baking powder (phosphate and gluten free)

1. Preheat the oven to 180°C. Prepare an oven sheet by covering with greaseproof paper.
2. Roughly chop the nuts and the chocolate either with a knife or by placing in a plastic bag and squashing with a rolling pin.
3. Squash the ripe banana in a bowl then add the sugar and the hazelnut purée.
4. Add the flour and the baking powder rapidly, then the walnuts and the chocolate.
5. Use an ice-cream scoop or a tablespoon to place 12 spoonfuls of the mixture, like little rocks, on the oven sheet. Do not flatten them – this will happen by itself during cooking.
6. Bake for 15 to 20 minutes, depending on your oven, at 180°C.
7. Leave to cool on a rack.


Poster un commentaire

Salade de pommes de terre / Potato salad with fresh herbs


© Veggie Gourmande 2013

© Veggie Gourmande 2013

For English please scroll down

Personnellement, je ne suis pas une grande fan des pommes de terre. Je ne me pâme pas devant des frites ou des chips, et si j’ai le choix entre plusieurs féculents, le pain est toujours un favori. Mais, en ce début de printemps, j’ai voulu un peu de changement.
Cette salade est très goûteuse grâce à toutes les herbes. Choisissez une pomme de terre qui se tient à la cuisson.
On l’oublie parfois, car elle est souvent fustigée dans les régimes, mais la pomme de terre est une bonne source de vitamine B6, de fer, de potassium, de cuivre et de manganèse.
N’hésitez pas à ajouter une petite échalote hachée ou un oignon frais à la salade pour un peu plus de goût.
A servir avec une omelette aux fines herbes et une salade verte pour un repas complet.

Pour 4 personnes, très facile, 40 mn

Ingrédients
8 pommes de terre pour salade (amandine, pompadour ou roseval)
1 poignée de cerfeuil
1 poignée de ciboulette
1 poignée de persil plat
Pour la sauce vinaigrette
1 CS de moutarde forte
2 CS de vinaigre de cidre
4 CS d’huile d’olive
1/2 cc de sel
1/4 cc de poivre

1. Peler les pommes de terre et les couper en gros cubes d’environ 3 cm. Faire cuire les pommes de terre à la vapeur 20 à 25 mn. Elles sont cuites quand vous pouvez passer un couteau dedans facilement.
2. Préparer la sauce : dans le fond d’un saladier mettre la moutarde, le sel, le poivre et le vinaigre de cidre et battre à la fourchette. Ajouter l’huile d’olive et battre de nouveau à la fourchette.
3. Hacher finement toutes les herbes et réserver dans un bol.
4. Mettre les pommes de terres tièdes dans le saladier et bien mélanger avec la sauce vinaigrette.
5. Ajouter les herbes hachées, mélanger et servir aussitôt.

© Veggie Gourmande 2013

© Veggie Gourmande 2013

Personally, I am not a great fan of potatoes. I do not go overboard for chips or crisps, and if I have a choice between different starchy foods, bread is always a favorite. But, now with the beginning of Spring, I wanted a change.
This salad is very tasty. Choose potatoes that don’t break up during cooking.
It is sometimes forgotten, because potatoes are often castigated in diets, that they are a good source of vitamin B6, iron, potassium, copper and manganese.
Do not hesitate to add a small chopped shallot or spring onion to give a little extra flavor.
Serve with an herb omelette and a green salad to make a complete meal.

Serves 4, very easy, 40 mn

Ingredients
8 salad potatoes (amandine, pompadour or roseval)
1 handful chervil
1 handful chives
1 handful flat parsley
For the vinaigrette
1 tablespoon strong mustard
2 tablespoons cider vinegar
4 tablespoons olive oil
½ teaspoon salt
¼ teaspoon pepper

1. Peel the potatoes and cut into large cubes of about 3 cm. Steam the potatoes for 20 to 25 mn. They are cooked when easily pierced with a knife.
2. Prepare the vinaigrette : put the mustard, the salt, the pepper and the vinegar in a salad bowl and beat with a fork. Add the olive oil and beat with the fork again.
3. Chop all the herbs finely and reserve in a separate bowl.
4. Put the warm potatoes in the salad bowl and toss in the vinaigrette.
5. Add the herbs, toss and serve immediately.


1 commentaire

Gratin lentilles corail et fenouil / Red lentil and fennel au gratin (vegan, gluten-free)


© Veggie Gourmande 2013

© Veggie Gourmande 2013

For English please scroll down

Cette recette vient du dernier livre de cuisine qui m’a été offert et que j’apprécie beaucoup : L’atelier bio.
Livre écrit à plusieurs mains, par des auteurs bloggeuses qui valorisent le végétal de saison avec beaucoup de créativité. Tout comme j’aime !
Les gratins de légumes sont goûteux et plus légers que les versions traditionnelles. Ici la crème d’avoine (ou d’amande), à la fois légère et onctueuse, remplace la crème classique. Les lentilles corail sont faciles à utiliser, colorées et pleines de fibres et de protéines. J’ai ajouté quelques épices pour un goût un peu plus indien mais elles sont optionnelles, si vous n’en avez pas, ce n’est pas grave.

Pour 4 personnes, très facile, 40 mn

Ingrédients
200 g de lentilles corail
400 ml d’eau
2 fenouils
Pour la sauce :
200 g de tofu fumé
200 ml de crème d’avoine ou d’amande
6 tomates séchées
1/2 cc de coriandre (optionnel)
1/2 cc de cumin (optionnel)
1/2 cc de curcuma (optionnel)
4 CS de persil plat haché
10 cerneaux de noix

1. Cuire les lentilles corail dans l’eau, à feu moyen pendant 15 mn. Réserver.
2. Laver et émincer les fenouils, puis les cuire à la vapeur pendant 15 mn. Réserver.
3. Préchauffer le four à 180°C.
4. Mixer le reste des ingrédients jusqu’à obtenir une sauce crémeuse. Rajouter, si nécessaire, un peu de crème d’avoine liquide.
5. Disposer le fenouil dans le fond d’un plat à gratin. Mélanger les lentilles corail à la sauce, puis napper le fenouil.
6. Cuire pendant 25 mn à 180°C.

This recipe comes from the latest cookery book I have been given and which I like very much : L’atelier bio.
This book is by several author-bloggers promoting the cookery of seasonal vegetables with lots of creativity. Just what I love !
The au gratin vegetables are tasty and lighter than the traditional versions. Here, the oat (or almond) cream, light and rich, replaces the usual cream. The red lentils are easy to use, colourful, and full of fibre and proteins. I have added a few spices to give more of an Indian flavor, but they are optional – if you don’t have them, it doesn’t matter.

Serves 4, very easy, 40 mn

Ingredients
200 g red lentils
400 ml water
2 heads fennel
For the sauce :
200 g smoked tofu
200 ml oat or almond cream
6 dried tomatoes
½ teaspoon coriander (optional)
½ teaspoon cumin (optional)
½ teaspoon curcuma (optional)
4 tablespoons flat parsley, chopped
10 walnut kernels

1. Cook the lentils in water over a medium heat for 15 mn. Reserve.
2. Wash and finely slice the heads of fennel then steam for 15 mn. Reserve.
3. Preheat the oven to 180°C.
4. Blend the other ingredients to obtain a creamy sauce. Add, if necessary, a little more liquid almond cream.
5. Put the fennel in the bottom of a flat oven dish. Mix the red lentils into the sauce, then pour over the fennel.
6. Cook for 25 mn at 180°C.


8 Commentaires

Soupe de pois chiches et bettes / Chickpea and beetleaf soup (vegan, gluten free)


© Veggie Gourmande 2013

© Veggie Gourmande 2013

For English please scroll down

Le pois chiche est devenu le centre de notre assiette plusieurs fois par semaine, comme beaucoup de légumineuses, depuis que nous mangeons végétarien. Il est très versatile. Je le mange en soupe, dans le couscous, en falafel, en houmous maison avec des bâtonnets de carottes. J’utilise le houmous pour remplacer le beurre dans les sandwichs. Enfin, sous forme de farine, j’en fais des grosses galettes (comme la socca) que je farcis avec des légumes ou, l’été, avec des tomates fraîches.

Aujourd’hui, je vous propose une soupe de pois chiches avec une touche de vert apportée par les bettes.

C’est encore une recette très riche en fibres, il y a quelques posts de cela, je vous parlais du manque de fibres dans le régime alimentaire d’un français moyen.

Le pois chiche est riche en fibres et en protéines végétales avec près de 9 g de protéines pour un bol chinois de pois chiches cuits. Il est également une excellente source de manganèse, de cuivre et de folate.
Comme toutes les légumineuses, il aide à un meilleur contrôle du diabète et à une diminution du risque de maladie cardiovasculaire.
Enfin, il participe à une diminution du risque de cancer colorectal (sans vouloir vous faire peur, il est intéressant de savoir qu’en 2011, en France, 40 500 nouveaux cas de cancer colorectal ont été diagnostiqués, dont 21 500 chez les hommes et 19 000 chez les femmes [1] ). Sans devenir végétarien, pourquoi ne pas essayer de remplacer un soir par semaine votre viande ou poisson habituels par une soupe de pois chiches?

Pour 4 à 5 personnes, facile, 50 mn

Ingrédient
2 CS d’huile d’olive
1 oignon émincé
2 gousses d’ail émincées
1 branche de céleri émincée
2 carottes coupées en rondelles
1 CS d’origan séché
1 CS de basilic séché
1 cc de thym séché
1 CS de gros sel de mer
6 branches de bettes hachées
3 tomates coupées en dés ou un bocal de tomates
500 ml de bouillon de légumes
400 g de pois chiches frais cuits ou en bocal

1. Dans un faitout, faire chauffer l’huile d’olive. Faire revenir l’oignon et l’ail 5 mn à feu moyen. Ajouter le céleri, les carottes et cuire 5 mn à feu moyen. Ajouter l’origan, le basilic, le thym et le sel.
2. Ajouter les tomates, le bouillon de légumes, les bettes et les pois chiches. Couvrir et laisser cuire à feu moyen 30 à 40 mn.
3. Servez la soupe avec un peu de basilic frais et un filet d’huile d’olive un peu verte et accompagnez-la d’un morceau de bon pain.

© Veggie Gourmande 2013

© Veggie Gourmande 2013

The chickpea has become central to our dishes several times a week, as do many legumes since we have gone vegetarian. They are very versatile. I have them as soup, in couscous, in falafels, as home-made houmous with carrot sticks. I use the houmous instead of butter in sandwiches. Lastly, I make big galettes (like socca) out of chickpea flour and stuff them with vegetables or with fresh tomatoes in the summer.

Today, I suggest a chickpea soup with the touch of green that beetleaves provide.

This is another fiber-rich recipe, a few posts ago I spoke about the lack of fiber in the average French diet.

Chickpeas are fibre rich and a Chinese bowlful of cooked ones will provide almost 9 g of vegetable protein. They are also an excellent source of manganese, copper and folic acid.
Like all legumes, they help to control diabetes and lower the risk of heart disease.
Lastly, they help to reduce the risk of colon and rectum cancer (without wishing to frighten you, it is interesting to know that in 2011, in France, 40,500 new cases of colon and rectum cancer were diagnosed, of which 21,500 were men and 19,000 women [1]). Without becoming vegetarian, why not try replacing your usual fish or meat with a chickpea soup one evening a week ?

Serves 4 to 5, easy, 50 mn

Ingredients
2 tablespoons olive oil
1 onion, sliced
2 garlic cloves, sliced
1 celery stick, sliced
2 carrots, sliced across
1 tablespoon dried origano
1 tablespoon dried basil
1 teaspoon dried thyme
1 tablespoon rough sea salt
6 beetleaves, chopped
3 tomatoes (fresh or from a jar), diced
500 ml vegetable stock
400 g chickpeas, freshly cooked (or from a jar)

1. Heat the olive oil in a pan. Sweat the onion and the garlic for 5 mn over a moderate heat. Add the celery and the carrots and cook for 5 mn over a moderate heat. Add the origano, the basil, the thyme and the salt.
2. Add the tomatoes, the vegetable stock, the beetleaves and the chickpeas. Cover and leave to cook over a moderate heat for 30 to 40 mn.
3. Serve the soup with a little fresh basil and a few drops of greenish olive oil and some good bread.

[1] Source : http://lesdonnees.e-cancer.fr/les-thematiques/1-types-cancer/11-cancer-colorectal.html


2 Commentaires

Salade de pâte revisitée / Original macaroni salad (vegan)


© Veggie Gourmande 2013

© Veggie Gourmande 2013

For English please scroll down

Cette recette est inspirée du superbe blog « 101cookbooks ». L’idée d’utiliser une sauce faite à base d’oignons frais cuits au lieu de la mayonnaise que l’on trouve souvent dans des salades de pâtes m’a séduite. Sur la base de la recette originale, j’ai souhaité ajouter une touche de couleur avec la grenade dont les touches de rouge égayent le plat. Le résultat est très frais en bouche, on sent bien le citron. Cette salade est assez versatile, vous pouvez ajouter ou retirer des éléments. Par exemple, laissez tomber le céleri si vous n’aimez pas, remplacez la grenade par des raisins secs si vous n’en avez pas. Mettez d’autres noix ou des graines de tournesol si vous n’avez pas de noix de pécan. Elle se garde 3 jours au frigo sans problème.

Pour 4 personnes, facile, 30 mn

Ingrédients
• 500 g de pâtes macaroni (j’utilise des pâtes complètes)
• 3 CS d’huile d’olive
• 4 branches d’oignons frais finement hachés
• 3 gousses d’ail hachées
• 1/4 cc de sel fin
• le zeste d’un citron (bio pour éviter les pesticides, concentrés sur la peau)
• le jus d’un demi citron
• 1 pomme
• 1 branche de céleri hachée
• 2 CS de mayonnaise
• 1 CS de vinaigre balsamique
• les graines d’une moitié de grenade
• 5 noix de pécan hachées (optionnel)
• 3 poignées de mesclun (ou de roquette)

1. Cuire les pâtes selon le mode d’emploi de la boîte. Réserver 60 ml d’eau de cuisson des pâtes. Refroidir les pâtes en les passant sous l’eau froide après leur cuisson.
2. Faire chauffer l’huile d’olive dans une poêle. Faire revenir les oignons et l’ail dans l’huile d’olive durant 4 à 5 mn sur feu moyen. Laisser refroidir 2 mn hors du feu.
3. Utiliser un mélangeur à main ou un robot pour réduire en purée le mélange d’oignons frais et d’ail cuit auquel vous ajouterez les 60 ml d’eau des pâtes, le zeste du citron, le sel et la moitié du jus de citron.
4. Dans un saladier, mélanger les pâtes cuites, le mélange d’oignons réduit en purée et y ajouter la pomme, la grenade, le céleri, le vinaigre balsamique et la mayonnaise. Bien mélanger le tout et servir sur un lit de mesclun ou de roquette avec quelques noix de pécan hachées.

© Veggie Gourmande 2013

© Veggie Gourmande 2013

This recipe was inspired by the superb blog « 101cookbooks ». The idea of using a cooked green-onion sauce instead of the mayonnaise so often found in pasta salads appealed to me. I wanted to add a touch of color to the original recipe using pomegranate that gives brightness with a sprinkle of red. The result is a very fresh taste and the lemon is brought out. This salad is fairly versatile – you can add or subtract ingredients. For example, you could leave out the celery if you don’t like it, or replace the pomegranate, if you don’t like it, with grapes. Use other nuts or sunflower seeds if you don’t have pecans. Keeps for 3 days in the fridge with no problem.

For 4 people, easy, 30 mn

Ingredients
• 1 pound of elbow macaroni
• 3 tablespoons olive oil
• 4 bunches thinly-sliced green onions
• 3 medium cloves garlic, chopped
• 1/4 teaspoon 
fine-grain sea salt
• 
lots of freshly-ground black pepper
• 
zest and juice of one lemon
• 1 apple, diced
• 1 stick celery
• 2 tablespoons mayonnaise
• the seeds of half a pomegrenate
• 5 pecans chopped
• 1 tablespoon balsamic vinegar
• 3 handfuls mesclun or rucola leaves

1. Cook the macaroni in a large pot of well-salted water per package instructions. Reserve at least 60 ml of the water the pasta has been cooked in. Then drain pasta and set aside.
2. In the meantime, heat the olive oil in a large skillet until hot. Add the green onions, the garlic, and a pinch of salt. Cook for about 4 minutes until the onions soften. Remove from heat and let cool for a couple of minutes.
3. Use a hand blender or food processor to puree the green-onion mixture along with 3/4 teaspoon salt, 1/4 teaspoon black pepper, zest of the lemon, half the lemon juice, and the reserved pasta water. Puree and taste. The green-onion flavor should be pronounced.
4. Combine the macaroni with the green-onion sauce in a large bowl. Toss well. Add the celery, pomegranate and apple, then toss again. Taste, and add more pepper, salt, or lemon juice if needed. Serve on a bed of mesclun or rucola leaves topped with the chopped pecans.

© Veggie Gourmande 2013

© Veggie Gourmande 2013


2 Commentaires

Dip aux cannellini et au pesto / Cannellini and pesto dip (vegan, gluten free)


© Veggie Gourmande 2013

© Veggie Gourmande 2013

For English please scroll down

Noël dernier était une occasion de découvrir de nouveaux livres de cuisine. On m’a offert un livre sur la cuisine végétarienne avec pas mal de recettes alléchantes dont celle-ci. Pour vos apéros entre copains ou le soir à deux avec un peu de pain ou du pain pita toasté, cette recette est fabuleuse. Si vous êtes pressés, utilisez des haricots en conserve, ça fonctionne aussi très bien et le temps de la recette est divisé par 3.

Pour 8 personnes, facile, 1 h (plus 12 h de trempage si vous utilisez des haricots secs)

250 g de haricots cannellini (blancs) secs
2 feuilles de laurier
50 g de basilic frais
2 petites gousses d’ail épluchées
4 CS de pignons de pin
6 CS d’huile d’olive
Le jus d’1/2 citron
1/2 cc de sel fin
pain pita toasté ou de la fougasse pour servir
bâtonnets de carotte pour servir

1. Faire tremper les haricots cannellini toute la nuit dans deux fois leur volume d’eau froide. Rincer les haricots et les égoutter.
2. Mettre les haricots dans une casserole et les couvrir d’eau à fleur. Porter à ébullition puis couvrir à moitié et laisser cuire 1 h. Rincer les haricots sous l’eau froide pour les refroidir, puis les égoutter.
3. Mixer les haricots dans un robot avec 1/2 cc de sel fin et réserver.
4. Nettoyer le bol du robot pour le pesto. Mixer le basilic avec l’ail, les pignons de pin, l’huile d’olive et le jus de citron jusqu’à obtenir une pâte. Saler et poivrer.
5. Servir la purée de haricot dans un bol avec un peu de pesto sur le dessus.
6. La purée et le pesto se conservent 4 jours au frigo dans un récipient hermétique.

Il vous restera sûrement du pesto. Vous pouvez l’utiliser de multiples manières. J’aime beaucoup en mettre dans des soupes comme « la soupe du lendemain ». Vous pouvez également le congeler dans des bacs à glaçons, pour faire fondre le glaçon de pesto dans votre soupe la prochaine fois. Le pesto est délicieux sur des pâtes. Je l’utilise également pour remplacer le beurre dans un sandwich. Le mélange purée de haricot et pesto étalé sur une tranche de pain et surmonté de graines germées peut être un petit en-cas très sain.

© Veggie Gourmande 2013

© Veggie Gourmande 2013

Last Christmas was a moment to discover some new cookery books. I was given a vegetarian cookery book with quite a few tempting recipes, including this one. For your drinks parties between friends or evenings for couples with some toasted bread or pita bread, this is a fantastic recipe. If you are in a hurry, use tinned beans, that works very well too and it cuts your preparation time by 3.

For 8 people, easy, 1 h (plus 12 h soaking time if you use dried beans).

250 g dried cannellini beans (white)
2 bay leaves
50 g fresh basil
2 small cloves garlic, peeled
4 tablespoons pine nuts
6 tablespoons olive oil
1/2 teaspoon table salt
the juice of half a lemon
serve with toasted pita or fougasse bread and carrot sticks

1. Soak the cannellini beans overnight in twice their volume of cold water. Rinse and drain.
2. Put the beans in a pan and just cover with water. Bring to the boil then half cover with the lid and leave to cook for 1 h. Rinse the beans under cold water to cool.
3. Liquidize the beans in food processer with 1/2 teaspoon table salt and reserve.
4. Clean the liquidizer bowl before making the pesto. Liquidize the basil with the garlic, the pine nuts, the olive oil and the lemon juice until a paste is formed. Add salt and pepper.
5. Serve the bean puree in a bowl.
6. The puree and the pesto will keep for 4 days in a hermetic container in the fridge.

You are sure to have some pesto left over. You can use it in many different ways. I like it very much added to soups, as in « the soup of the day after ». You can also freeze it in an ice-cube tray, to have cubes to melt into your soup next time. The pesto is delicious on pasta. I also use it to replace butter in sandwiches. The mixture of bean puree and pesto spread on a slice of bread topped with sprouted seeds would make a healthy snack.

© Veggie Gourmande 2013

© Veggie Gourmande 2013