Veggie Gourmande

La cuisine végétale qui a du goût!


4 Commentaires

Salade de riz rouge et pois chiches aux courgettes et tofu fumé/ Red-rice and chick-pea salad with courgettes and smoked tofu


Salade de riz rouge

© veggiegourmande 2013

For English please scroll down

Couverts : Pour 4 personnes
Temps de préparation : 20 mn + 25 mn de cuisson
Difficulté : Très facile
Ingrédients :
Pour la salade:
125 g de riz rouge complet
15 tomates-cerises
150 g de tofu fumé
1 petit bouquet de coriandre
100 g de pois chiches (en conserve si vous êtes pressés)
30 g de graines de courge
1 petite courgette
Pour la vinaigrette (mélanger ensemble les ingrédients dans un bol):
1 CS de sésame ou gomasio
1 CS d’algues en paillettes
1 CS de mirin (optionnel)
1 CS de tamari (ou sauce soja)
1 CS de vinaigre de riz (ou vinaigre de cidre ou jus de citron)
1 CS d’huile de sésame grillé

Elle est facile à faire et une bonne source de protéines dont les qualités nutritionnelles se complètent. Elle est également riche en fibre et rassasiante, parfaite pour un après-midi actif. J’aime utiliser le tofu fumé de la marque Taifun qui contient des graines de sésame et a une consistance qui rappelle celle du fromage, mais libre à vous d’utiliser le tofu de votre choix.

—————————–

1. Cuire le riz pendant 25 mn à l’eau bouillante salée, puis égoutter et verser dans un saladier. Laisser refroidir.
2. Rincer et égoutter les pois chiches.
3. Laver les courgettes et les couper en petits dés d’environ 1 cm.
4. Laver les tomates-cerises et les couper en quatre.
5. Couper le tofu en dés d’1 cm
6. Emincer la coriandre
7. Mélanger tous les ingrédients dans un saladier, ajouter la vinaigrette et les graines de courge et servir.

Servings : 4
Preparation time : 20 mn + 25 mn cooking
Difficulty : very easy
Ingredients :
For the salad:
125 g wholegrain red rice
15 cherry tomatoes
150 g smoked tofu
1 small bunch coriander
100 g chick peas (tinned if you are in a hurry)
30 g squash seeds
1 small courgette
For the vinaigrette (mix the ingredients together in a bowl):
1 tablespoon sesame or gomasio
1 tablespoon seaweed flakes
1 tablespoon mirin (optional)
1 tablespoon tamari (or soy sauce)
1 tablespoon rice vinegar (or cider vinegar or lemon juice)
1 tablespoon roasted-sesame oil

This is easy to make and a good source of proteins with complementary nutritional qualities. It is also rich in fiber and makes a sustaining dish that is perfect before an active afternoon. I like to use the Taifun smoked tofu that contains sesame seeds and has a consistency that reminds you of cheese, but feel free to use your favorite tofu.

—————————–

1. Cook the rice for 25 mn in salted boiling water, then drain and pour into a bowl. Leave to cool.
2. Rinse and drain the chick peas.
3. Wash the courgettes and dice into cubes of about 1 cm.
4. Wash the cherry tomatoes and cut into quarters.
5. Cut the tofu into 1-cm cubes.
6. Chop the coriander finely.
7. Mix all the ingredients together in a bowl, add the vinaigrette and the squash seeds and serve.


8 Commentaires

Soupe de pois chiches et bettes / Chickpea and beetleaf soup (vegan, gluten free)


© Veggie Gourmande 2013

© Veggie Gourmande 2013

For English please scroll down

Le pois chiche est devenu le centre de notre assiette plusieurs fois par semaine, comme beaucoup de légumineuses, depuis que nous mangeons végétarien. Il est très versatile. Je le mange en soupe, dans le couscous, en falafel, en houmous maison avec des bâtonnets de carottes. J’utilise le houmous pour remplacer le beurre dans les sandwichs. Enfin, sous forme de farine, j’en fais des grosses galettes (comme la socca) que je farcis avec des légumes ou, l’été, avec des tomates fraîches.

Aujourd’hui, je vous propose une soupe de pois chiches avec une touche de vert apportée par les bettes.

C’est encore une recette très riche en fibres, il y a quelques posts de cela, je vous parlais du manque de fibres dans le régime alimentaire d’un français moyen.

Le pois chiche est riche en fibres et en protéines végétales avec près de 9 g de protéines pour un bol chinois de pois chiches cuits. Il est également une excellente source de manganèse, de cuivre et de folate.
Comme toutes les légumineuses, il aide à un meilleur contrôle du diabète et à une diminution du risque de maladie cardiovasculaire.
Enfin, il participe à une diminution du risque de cancer colorectal (sans vouloir vous faire peur, il est intéressant de savoir qu’en 2011, en France, 40 500 nouveaux cas de cancer colorectal ont été diagnostiqués, dont 21 500 chez les hommes et 19 000 chez les femmes [1] ). Sans devenir végétarien, pourquoi ne pas essayer de remplacer un soir par semaine votre viande ou poisson habituels par une soupe de pois chiches?

Pour 4 à 5 personnes, facile, 50 mn

Ingrédient
2 CS d’huile d’olive
1 oignon émincé
2 gousses d’ail émincées
1 branche de céleri émincée
2 carottes coupées en rondelles
1 CS d’origan séché
1 CS de basilic séché
1 cc de thym séché
1 CS de gros sel de mer
6 branches de bettes hachées
3 tomates coupées en dés ou un bocal de tomates
500 ml de bouillon de légumes
400 g de pois chiches frais cuits ou en bocal

1. Dans un faitout, faire chauffer l’huile d’olive. Faire revenir l’oignon et l’ail 5 mn à feu moyen. Ajouter le céleri, les carottes et cuire 5 mn à feu moyen. Ajouter l’origan, le basilic, le thym et le sel.
2. Ajouter les tomates, le bouillon de légumes, les bettes et les pois chiches. Couvrir et laisser cuire à feu moyen 30 à 40 mn.
3. Servez la soupe avec un peu de basilic frais et un filet d’huile d’olive un peu verte et accompagnez-la d’un morceau de bon pain.

© Veggie Gourmande 2013

© Veggie Gourmande 2013

The chickpea has become central to our dishes several times a week, as do many legumes since we have gone vegetarian. They are very versatile. I have them as soup, in couscous, in falafels, as home-made houmous with carrot sticks. I use the houmous instead of butter in sandwiches. Lastly, I make big galettes (like socca) out of chickpea flour and stuff them with vegetables or with fresh tomatoes in the summer.

Today, I suggest a chickpea soup with the touch of green that beetleaves provide.

This is another fiber-rich recipe, a few posts ago I spoke about the lack of fiber in the average French diet.

Chickpeas are fibre rich and a Chinese bowlful of cooked ones will provide almost 9 g of vegetable protein. They are also an excellent source of manganese, copper and folic acid.
Like all legumes, they help to control diabetes and lower the risk of heart disease.
Lastly, they help to reduce the risk of colon and rectum cancer (without wishing to frighten you, it is interesting to know that in 2011, in France, 40,500 new cases of colon and rectum cancer were diagnosed, of which 21,500 were men and 19,000 women [1]). Without becoming vegetarian, why not try replacing your usual fish or meat with a chickpea soup one evening a week ?

Serves 4 to 5, easy, 50 mn

Ingredients
2 tablespoons olive oil
1 onion, sliced
2 garlic cloves, sliced
1 celery stick, sliced
2 carrots, sliced across
1 tablespoon dried origano
1 tablespoon dried basil
1 teaspoon dried thyme
1 tablespoon rough sea salt
6 beetleaves, chopped
3 tomatoes (fresh or from a jar), diced
500 ml vegetable stock
400 g chickpeas, freshly cooked (or from a jar)

1. Heat the olive oil in a pan. Sweat the onion and the garlic for 5 mn over a moderate heat. Add the celery and the carrots and cook for 5 mn over a moderate heat. Add the origano, the basil, the thyme and the salt.
2. Add the tomatoes, the vegetable stock, the beetleaves and the chickpeas. Cover and leave to cook over a moderate heat for 30 to 40 mn.
3. Serve the soup with a little fresh basil and a few drops of greenish olive oil and some good bread.

[1] Source : http://lesdonnees.e-cancer.fr/les-thematiques/1-types-cancer/11-cancer-colorectal.html


Poster un commentaire

Chana Masala


Copyright © 2012 Veggie Gourmande | Tous droits réservés |

Le chana masala est un plat indien à base de pois chiches et de tomates parfumé de plein d’épices. Le truc pour avoir un plat savoureux réside dans la qualité des épices. A mon avis, rien ne vaut les épices fraîchement moulues. Afin de gagner du temps, je vous propose de préparer votre propre mélange à « chana masala » et de le garder dans un petit pot en verre. Vous pouvez faire de même avec le garam masala. Personnellement, j’achète toutes les épices du garam masala entières et je les mouds après les avoir passées à la poêle, vous pouvez également les mettre dans un moulin (type moulin à poivre) pour les moudre au fur et à mesure de vos besoins. Le plat comporte de la poudre « amchoor » qui est de la poudre de mangue séchée, ingrédient peu commun dans nos contrées. J’étais ravie de trouver cela dans un magasin proche de chez moi, mais rassurez-vous la qualité du plat ne dépend pas de cette seule épice. Jusqu’à ce que j’en trouve, je n’en mettais pas et c’était très bon quand même. Vous pouvez la remplacer en ajoutant un peu plus de jus de citron vert.

1 CS d’huile d’olive
2 oignons moyens hachés
1 gousse d’ail hachée
1 cm de gingembre frais haché
1 CS de coriandre moulue
2 cc de cumin moulu
1/4 de cc de piment
1 cc de curcuma moulu
2 cc de graines de cumin entières, toastées et moulues
1 CS de poudre d’amchoor
2 cc de paprika (j’utilise du doux ou moyen fort)
1 cc de garam masala
3 tomates coupées en dés
2 boîtes de pois chiches
200 ml (3/4 de tasse) d’eau
le jus d’un demi-citron vert
1/2 cc de sel de mer

Chauffer l’huile dans une grande poêle à feu moyen à fort. Faire revenir l’oignon, l’ail, le gingembre dans l’huile pendant 5 mn jusqu’à ce qu’ils commencent à peine à brunir. Baisser le feu et ajouter toutes les épices, cuire pendant 1 à 2 mn puis ajouter les tomates et gratter le fond de la poêle et ajouter les pois chiches et l’eau. Mijoter sans couvrir durant 10 mn, puis ajouter le sel et le jus de citron.
Vous pouvez le servir avec un petit bol chinois de yaourt de soja nature avec 1 oignon tige découpé et 1/4 de concombre (sans les graines) coupé en petit dés.

Comme tous les currys, le plat est encore meilleur réchauffé le lendemain.