Veggie Gourmande

La cuisine végétale qui a du goût!


1 commentaire

Salade toute simple de pâtes aux lentilles et tomates / An utterly simple pasta salad with lentils and tomatoes (vegan)


© Veggie Gourmande 2013

© Veggie Gourmande 2013

For English please scroll down

On me demande souvent comment je trouve le temps de cuire toutes ces céréales et légumineuses. Le secret est dans l’organisation. Tout ce dont vous avez besoin c’est de 15 mn « d’action » pendant le weekend. Le reste du temps est « inactif », la cuisson ne nécessite que votre présence dans la maison.

Pour rappel :
Quelques céréales :
• Sans gluten : quinoa (pas tout a fait une céréale mais je la mets ici pour simplifier), riz, millet, sarrasin, maïs.
• Avec gluten : avoine, épeautre, blé, orge, seigle.
Quelques légumineuses (toutes sans gluten) : lentilles, haricots en grains, soja, pois-chiches.

Le samedi soir, mettez à tremper des haricots secs ou des pois chiches toute la nuit dans deux fois leur volume d’eau froide, cela vous prendra moins de 5 mn.
Le dimanche soir, cuisez une légumineuse et une céréale en quantité suffisante pour que cela tienne quelques jours. 150 g cru de chaque pour une famille de 4 est un bon début.
Par exemple, du riz et des pois chiches, des lentilles et des pâtes complètes, du quinoa et des haricots.
Les lentilles ne nécessitent pas de trempage et cuisent en 25 mn en moyenne, idem pour le quinoa et le riz blanc, le riz complet est autour de 40 mn.
L’avantage de cette méthode est que vous avez ensuite dans votre frigo une base pour diverses salades ou plats. En associant lors d’un repas une céréale et une légumineuse, vous arrivez à obtenir un taux d’assimilation des protéines de 30 à 50% plus important que si elles étaient consommées séparément.

Je me suis trouvée avec un reste de lentilles et de pâtes dans mon frigo un mercredi, et j’ai décidé de faire un peu de « cuisine du placard ». Voici une petite salade toute simple, très facile à faire, pour les jours où vous n’avez pas envie, ou pas le temps, de passer 30 mn à cuisiner. La version en photo contient des mini tomates et du basilic. Mais vous pouvez également faire une version avec des brocolis et du cerfeuil, ou une branche de céleri, 2 CS de maïs et 1 carotte coupée en petits dés. Faites selon vos envies et le contenu de votre placard et de votre frigo.

Pour 2 personnes, 5 mn (sans compter les temps de cuisson), très facile

Ingrédients
•8 CS de lentilles cuites
•8 CS de pâtes cuites
•10 mini tomates
•4 feuilles de basilic frais, déchirées
Sauce
•1 CS de vinaigre balsamique
•2 CS d’huile d’olive
•sel et poivre

Bien mélanger le tout dans un saladier, servir dans des assiettes creuses et déguster immédiatement.

I am often asked how I find the time to cook so many cereals and legumes. The secret is organization. All you need is 15 mn “action” over the weekend. The rest of the time is “inaction”, as the cooking time requires only your presence in the home.

Reminder :
Some cereals :
• Gluten-free : quinoa (which is not really a cereal but I put it here to simplify), rice, millet, buckwheat, maize.
• Containing gluten : oats, spelt wheat, wheat, barley, rye.
Some legumes (all gluten-free) : lentils, dried beans, soya beans, chickpeas.

On Saturday evening put the dried beans or chickpeas to soak overnight in twice their volume of cold water. This will take less than 5 mn.

On Sunday evening cook one legume and one cereal in amounts sufficient for a few days. 150 g of each dry ingredient for a family of 4 is a good starting point.

For example, rice and chickpeas, lentils and wholemeal pasta, quinoa and beans.

Lentils do not need soaking and cook in 25 mn on average, idem for quinoa and white rice. Wholegrain rice takes around 40 mn.

The advantage of this method is that you can fill your fridge with the basis for various salads and other dishes. By combining one cereal and one legume in a meal you get a rate of protein absorption of 30 to 50% – higher than if they were eaten separately.

I found myself with some leftover lentils and pasta in my fridge one Wednesday and decided to do some « this and that » cookery. Here is an utterly simple salad, very easy to make, for those days when you don’t feel in the mood or don’t have time for 30 mn of cooking. The version in the photo contains cherry tomatoes and basil. But you can just as well do a version with brocoli and chervil, or a celery stick, 2 tablespoons of maize and 1 diced carrot. It all depends on how you feel and on the contents of your cupboard and your fridge.

Serves 2, 5 mn (not counting the cooking time), very easy

Ingredients
•8 tablespoons cooked lentils
•8 tablespoons cooked pasta
•10 cherry tomatoes
•4 fresh basil leaves, torn
Sauce
•1 tablespoon balsamic vinegar
•2 tablespoons olive oil
•salt and pepper

Toss together well in a salad bowl, serve in soup plates and eat immediately.


2 Commentaires

Salade de pâte revisitée / Original macaroni salad (vegan)


© Veggie Gourmande 2013

© Veggie Gourmande 2013

For English please scroll down

Cette recette est inspirée du superbe blog « 101cookbooks ». L’idée d’utiliser une sauce faite à base d’oignons frais cuits au lieu de la mayonnaise que l’on trouve souvent dans des salades de pâtes m’a séduite. Sur la base de la recette originale, j’ai souhaité ajouter une touche de couleur avec la grenade dont les touches de rouge égayent le plat. Le résultat est très frais en bouche, on sent bien le citron. Cette salade est assez versatile, vous pouvez ajouter ou retirer des éléments. Par exemple, laissez tomber le céleri si vous n’aimez pas, remplacez la grenade par des raisins secs si vous n’en avez pas. Mettez d’autres noix ou des graines de tournesol si vous n’avez pas de noix de pécan. Elle se garde 3 jours au frigo sans problème.

Pour 4 personnes, facile, 30 mn

Ingrédients
• 500 g de pâtes macaroni (j’utilise des pâtes complètes)
• 3 CS d’huile d’olive
• 4 branches d’oignons frais finement hachés
• 3 gousses d’ail hachées
• 1/4 cc de sel fin
• le zeste d’un citron (bio pour éviter les pesticides, concentrés sur la peau)
• le jus d’un demi citron
• 1 pomme
• 1 branche de céleri hachée
• 2 CS de mayonnaise
• 1 CS de vinaigre balsamique
• les graines d’une moitié de grenade
• 5 noix de pécan hachées (optionnel)
• 3 poignées de mesclun (ou de roquette)

1. Cuire les pâtes selon le mode d’emploi de la boîte. Réserver 60 ml d’eau de cuisson des pâtes. Refroidir les pâtes en les passant sous l’eau froide après leur cuisson.
2. Faire chauffer l’huile d’olive dans une poêle. Faire revenir les oignons et l’ail dans l’huile d’olive durant 4 à 5 mn sur feu moyen. Laisser refroidir 2 mn hors du feu.
3. Utiliser un mélangeur à main ou un robot pour réduire en purée le mélange d’oignons frais et d’ail cuit auquel vous ajouterez les 60 ml d’eau des pâtes, le zeste du citron, le sel et la moitié du jus de citron.
4. Dans un saladier, mélanger les pâtes cuites, le mélange d’oignons réduit en purée et y ajouter la pomme, la grenade, le céleri, le vinaigre balsamique et la mayonnaise. Bien mélanger le tout et servir sur un lit de mesclun ou de roquette avec quelques noix de pécan hachées.

© Veggie Gourmande 2013

© Veggie Gourmande 2013

This recipe was inspired by the superb blog « 101cookbooks ». The idea of using a cooked green-onion sauce instead of the mayonnaise so often found in pasta salads appealed to me. I wanted to add a touch of color to the original recipe using pomegranate that gives brightness with a sprinkle of red. The result is a very fresh taste and the lemon is brought out. This salad is fairly versatile – you can add or subtract ingredients. For example, you could leave out the celery if you don’t like it, or replace the pomegranate, if you don’t like it, with grapes. Use other nuts or sunflower seeds if you don’t have pecans. Keeps for 3 days in the fridge with no problem.

For 4 people, easy, 30 mn

Ingredients
• 1 pound of elbow macaroni
• 3 tablespoons olive oil
• 4 bunches thinly-sliced green onions
• 3 medium cloves garlic, chopped
• 1/4 teaspoon 
fine-grain sea salt
• 
lots of freshly-ground black pepper
• 
zest and juice of one lemon
• 1 apple, diced
• 1 stick celery
• 2 tablespoons mayonnaise
• the seeds of half a pomegrenate
• 5 pecans chopped
• 1 tablespoon balsamic vinegar
• 3 handfuls mesclun or rucola leaves

1. Cook the macaroni in a large pot of well-salted water per package instructions. Reserve at least 60 ml of the water the pasta has been cooked in. Then drain pasta and set aside.
2. In the meantime, heat the olive oil in a large skillet until hot. Add the green onions, the garlic, and a pinch of salt. Cook for about 4 minutes until the onions soften. Remove from heat and let cool for a couple of minutes.
3. Use a hand blender or food processor to puree the green-onion mixture along with 3/4 teaspoon salt, 1/4 teaspoon black pepper, zest of the lemon, half the lemon juice, and the reserved pasta water. Puree and taste. The green-onion flavor should be pronounced.
4. Combine the macaroni with the green-onion sauce in a large bowl. Toss well. Add the celery, pomegranate and apple, then toss again. Taste, and add more pepper, salt, or lemon juice if needed. Serve on a bed of mesclun or rucola leaves topped with the chopped pecans.

© Veggie Gourmande 2013

© Veggie Gourmande 2013


Poster un commentaire

Salade de chou rouge, raisins et noix / Red cabbage, raisin and walnut salad (vegan, gluten free)


© Veggie Gourmande 2013

© Veggie Gourmande 2013

For English please scroll down

En hiver, pas toujours facile de faire le plein de vitamines et minéraux. Mais j’ai pensé à vous avec cette salade croquante, colorée, facile et pleine de nutriments.
Le chou rouge est riche en provitamine A, C et E et en fibre, mais est également une bonne source de calcium (60 mg au 100 g).
Les noix et l’huile de noix apportent des oméga-3. 30 g de noix apportent 2,7 g d’oméga-3, soit au-delà des apports recommandés qui se situent à 2 g/jour. Sachez cependant que la majorité des gens en consomment moins de 0,5 g/jour.
Les raisins secs sont quatre fois plus riches en oligoéléments (calcium, fer, magnésium, potassium) que le raisin frais.

Salade de chou rouge, raisins et noix

Pour 4 à 5 personnes, facile, 20 mn :
1 petit chou rouge
1 belle pomme pelée
100 g de cerneaux de noix de Grenoble
50 g de raisins secs
Pour la sauce vinaigrette
3 cuillères à soupe d’huile de noix ou noisette
sel, poivre du moulin
2 cuillères à soupe de vinaigre balsamique
1/2 cc de cumin

1. Retirer les premières feuilles du chou. 
Le couper en quatre puis le passer sous l’eau fraîche.
 Retirer les côtes puis le couper en lanières au robot.
 Pour rendre le chou un peu plus digeste, vous pouvez blanchir les lanières du chou une minute dans de l’eau bouillante salée, l’égoutter puis de le passer sous de l’eau fraîche, laisser de nouveau bien égoutter; si besoin, presser pour ôter l’excédent d’eau.
2. Retirer le coeur et les pépins de la pomme et la couper en bâtonnets.
3. Préparer la sauce vinaigrette. Dans un bol, mélanger l’huile de noix, le vinaigre balsamique, une pincée de sel, donner un tour de moulin à poivre.
4. Répartir le chou rouge dans un saladier, ajouter les bâtonnets de pomme, les cerneaux de noix et les raisins secs.
5. Verser la sauce sur les ingrédients de la salade, mélanger pour bien enrober le tout et laisser idéalement au moins 1h au frigo pour que les saveurs se mélangent.

© Veggie Gourmande 2013

© Veggie Gourmande 2013

In winter it is not always easy to get plenty of vitamins and minerals. But I’ve been thinking of you with this salad that is crunchy, colourful, easy and full of nutrition.

Red cabbage is rich in vitamins A, C and E and in fiber, and it is also a good source of calcium (60 mg in 100 g).
Walnuts and walnut oil provide omega-3. 30 g of walnuts give 2.7 of omega-3, which is more than the recommended amount of 2 g/day. Note, however, that most people consume less than 0.5 g/day.

Raisins are four times richer in trace elements (calcium, iron, magnesium, potassium) than grapes.

Serves 4 to 5, easy, 20 mn :

1 small red cabbage
1 large apple, peeled
100 g of walnut kernels from Grenoble
50 g raisins
For the vinaigrette
3 tablespoons of walnut or hazelnut oil
salt, freshly-milled pepper
2 tablespoons of balsamic vinegar
1/2 teaspoons of cumin

1. Discard the outer leaves of the cabbage. Cut into quarters then rinse in cold water. Remove the central stems then shred in a food processor. To make the cabbage more digestible, you can blanch the shredded cabbage in boiling salted water for one minute, then drain and rinse under cold water. If necessary, squeeze to remove excess water.
2. Remove the core and pips from the apple and cut into sticks.
3. Prepare the vinaigrette. In a bowl, mix the walnut oil, balsamic vinegar, a pinch of salt and a turn of the pepper mill.
4. Put the red cabbage in a salad bowl, add the apple sticks, the walnut kernels and the raisins.
5. Pour the vinaigrette over the salad, toss to cover thoroughly and, ideally, leave for at least 1h in the fridge so that the flavors mix together.

© Veggie Gourmande 2013

© Veggie Gourmande 2013


4 Commentaires

Salade de boulgour et tofu sur lit de roquette/ Bulgur tofu salad on a bed of greens (Vegan, Gluten free)


© Veggie Gourmande 2012

© Veggie Gourmande 2013

For English please scroll down

En jetant un coup d’œil sur mes premiers billets, je me rends compte que je m’éloigne de mon objectif premier, qui était de vous proposer des recettes faciles à faire. Certains d’entre vous m’ont dit que mes premiers billets comportent certains ingrédients qui ne se trouvent pas facilement. Alors, depuis cette semaine, vous avez du constater que j’essaye de rectifier le tir en vous proposant un peu plus de recettes simples. Pour commencer, je vous propose une salade croquante, relevée, complète nutritionnellement et très versatile. Vous pouvez l’adapter presque comme bon vous semble, pratique non? J’ai même inclus une option pour ceux qui ne veulent/peuvent manger du tofu, pour vous dire mon ouverture d’esprit!

J’utilise du boulgour complet car il est très facile et rapide à préparer. Grâce à ses fibres, son index glycémique est bas, du coup, il se digère lentement et provoque une moindre augmentation du taux de sucre dans le sang (glycémie). Vous aurez donc une énergie stable tout l’après-midi (ou la soirée).
De plus, il est riche en potassium, en cuivre (rôle dans l’immunité), en manganèse (rôle dans la formation des os et tendons), et apporte également des vitamines E et du groupe B, bref c’est vraiment un aliment complet.

Mais si vous le souhaitez, vous pouvez faire une version sans gluten en utilisant du riz complet ou du kasha (graines de sarrasin grillées).

J’ai mixé la sauce au blender avec les herbes ce qui lui donne une très belle couleur verte. Mais vous n’avez pas besoin d’un blender, vous pouvez également mélanger la vinaigrette à la main et couper les herbes au ciseau. Si vous n’aimez pas le tofu vous pouvez le remplacer par du thon au naturel en boîte (bon, mais c’est plus végétarien), en omettant alors la levure déshydratée.

Pour 4 personnes, facile, 45 mn

Ingrédients

Pour la base de la salade
280 g de boulgour complet cuit, ou de riz ou de kasha si vous voulez un plat sans gluten (soit 90g cru)
100 g de pamplemousse rose pelé à vif (optionnel)
1 carotte pelée et coupée en fins bâtonnets ou râpée
4 poignées de roquette ou de mesclun
1 poignée de graines germées (optionnel) ou du cerfeuil

Pour l’assaisonnement
30 g de moutarde de Dijon
3 CS d’huile d’olive
2 CS de vinaigre de cidre
6 CS de jus d’une orange (le jus d’une petite orange)
20 g de persil haché (environ 4 branches)
20 g de ciboulette ciselée (environ une petite poignée)
Sel, poivre

Pour le tofu
200 g de tofu nature
1 CS de moutarde de Dijon
3 CS de Vegenaise ou de mayonnaise
15 g de ciboulette ciselée
2 CS de levure de bière déshydratée (optionnel)
¼ cc de poivre

Cuisson du boulgour
1. Faire bouillir 200 ml d’eau salée dans une casserole et y verser le boulgour. Couvrir d’un couvercle et laisser gonfler durant 10 mn à feu doux. Laisser refroidir et réserver.

Préparation de l’assaisonnement
Mélanger tous les ingrédients dans un bol ou si vous avez un blender mixer les tous pendant 10 secondes, cela donne une magnifique sauce verte. Ajouter la sauce au boulgour ou, au riz ou kasha et bien mélanger.

Préparation du tofu
1. Dans un saladier mélanger tous les ingrédients sauf le tofu.
2. Emietter le tofu après l’avoir égoutté et bien le mélanger à la sauce.

Dresser la salade en disposant d’abord la roquette, puis le boulgour mélangé avec la sauce et la carotte, puis le pamplemousse (si vous le souhaitez). Décorez avec une quenelle de tofu et des graines germées (optionnel) ou du cerfeuil.

I was reading my first posts and I realized that I am starting to lose sight of my primary objective, which is sharing with you easy vegetarian and vegan recipes. Some of you expressed their frustration in trying some recipes because they include ingredients not very easy to find. So, you might have noticed that I have tried in my past few posts to change this. Today’s recipe is a colorful, crisp and fresh salad that can be served as a main course since you have veggies, carbs and proteins in it. Most of all it is versatile. You can customize it almost as much as you’d like. I even included an omnivore option for those of you who do not want to eat or cannot find tofu, see how open minded I am!

I used bulgur wheat for it is very easy and quick to prepare, is full of fiber and has a low glycemic index. Whole-wheat bulgur is a complex carbohydrate that is digested slowly, prolonging the release of sugars into the bloodstream. This prevents the spiking of blood sugar levels, which occurs after consuming simple carbohydrates like refined sugars. The amount of dietary fiber in bulgur wheat also serves to slow the digestive process down, further regulating the absorption of sugar and making you feel fuller for longer. This makes bulgur wheat an ideal food for diabetics and those who are managing blood glucose levels .

If you want a gluten-free option, replace the bulgur wheat by brown rice or kasha (roasted buckwheat), just follow the directions on the package to cook it. I used my Vitamix to make the dressing but you do not need a Vitamix or a blender. You can also mix all the ingredients in a bowl. Last but not least, if for any reason you absolutely need to replace the tofu, you can do so with a can of tuna in brine, just drop the nutritional yeast.

For 4 people, easy, 45 mn

Ingredients

For the base of the salad
2 cups of raw bulgur wheat (or brown rice or kasha if you want it gluten free)
3 cups of water
4 handfuls of greens (rucola, baby spinach or lettuce)
1 teaspoon of salt
1 pink grapefruit peeled and cut into quarters (optional)
1 peeled and grated carrot
5 g (1/4 cup) of chervil (optional) or sprouted seeds

For the dressing
3 tablespoons of Dijon Mustard (or any strong mustard)
3 tablespoons olive oil
2 tablespoons apple cider vinegar
1/3 cup of fresh orange juice
1/4 cup minced parsley
1/4 cup minced chives
1 pinch of salt and pepper

For the tofu
1/2 block extra firm tofu (or 1 can of tuna in brine)
1 tablespoon of Dijon Mustard
3 tablespoons of Vegenaise (or mayonnaise)
1/4 cup minced chives
2 tablespoons of nutritional yeast (drop it if you are using tuna)
1/4 teaspoon of pepper

Cooking the bulgur (or rice)
1. Boil 3 cups of water with 1 teaspoon of salt, pour in the bulgur, cover and let cook over low heat for 10 mn. Rinse under cold water and reserve.

Preparation of the dressing
Mix all the ingredients in a bowl or if you have blender, blend everything for 10 seconds until you have a beautiful green sauce. It might be a bit thick so you can add one or two tablespoons of water to thin it.

Preparation of the tofu
1. Drain the tofu (no need to press it, just pour off the excess water) and place it in a large bowl.
2. Using a potato masher or fork break up the tofu until it resembles the consistency of egg salad.
3. Add all of the remaining ingredients and mix until they are well incorporated.
4. Add salt and pepper to taste.

Dress the salad
1. Mix the bulgur (or rice or kasha) with the grated carrot and the dressing. Serve on a bed of greens, add the grapefruit if you want. Then add 2 or 3 big tablespoons of tofu on top. Decorate it with sprouted seeds or chervil.


Poster un commentaire

Salade de tofu au curry


Copyright © 2012 Veggie Gourmande | Tous droits réservés |

Cette recette ressemble un peu aux oeufs mayonnaise ou à une « waldorf salade » en un peu plus exotique. Moi j’aime y mettre de la pâte d’umeboshi qui ajoute un peu plus d’acidité, mais ce produit n’est pas indispensable à la réussite de la recette, donc ne vous inquiétez pas si vous n’en avez pas.

1 bloc de tofu bien égoutté
1,5 cc curry en poudre
3 CS de yaourt de soja nature
2 pincées de gros sel
1/2 oignon rouge
1 branche d’oignon vert jeune
1/2 pomme coupée en petits dés
30g de noix de pécan toastées au four 5 mn et hachées
1 petit bouquet de ciboulette hachée
1 CS de moutarde forte
1 CS de vinaigre de pomme
1 CS de pâte umeboshi (optionnel)

Mélanger dans un bol tous les ingrédients sauf le tofu. Egoutter bien le tofu et l’émietter puis le mélanger activement (avec les mains ça marche mieux) avec le reste des ingrédients.
Goûter et saler, poivrer ou ajouter éventuellement plus de moutarde si vous le souhaitez plus fort. On peut servir sur des toasts grillés ouverts ou comme un sandwich, on peut ajouter des petits cornichons. Vous pouvez également servir sous forme de quenelles sur des feuilles de salade croquante comme des sucrines.

Moi je l’aime en sandwich.

Copyright © 2012 Veggie Gourmande | Tous droits réservés |


Poster un commentaire

Salade de maïs, petits pois et tempeh


La première fois que j’ai vu du tempeh, c’était dans mon magasin bio. Je me suis demandé ce que c’était que ce bloc granuleux de couleur beige. J’ai pris le paquet, je l’ai tourné, retourné, reposé, puis repris et enfin mis dans mon panier. J’étais déjà fière de moi d’avoir juste réussi à prendre le risque de le déposer dans mon panier. Après passage en caisse me voilà face à face avec ce truc chez moi, dans ma cuisine. Je découpe le plastique qui entoure le bloc, je touche cette structure de couleur crème, lisse d’où ressort les irrégularités rondes des petits bouts de graines de soja ; je le porte à mon nez, ça ne sent rien de fort, difficile d’en décrire l’odeur, ça ressemble à une odeur de cave un peu et de champignon aussi. A cette époque, je n’avais aucune idée de comment le cuisiner. La vendeuse m’avait conseillé de le faire revenir à la poêle avec un peu de sauce soja. Je finis par en découper un bout pour goûter, comme cela, cru. Un goût mauvais se répand dans ma bouche et je me dis que, vraiment, on se moque du monde en vendant un truc comme cela, et que ce n’est pas ainsi qu’on arrivera à convaincre les gens de manger moins de viande.

A propos, qu’est-ce que le tempeh ?

Lire la suite